Crédits Amos Bar-Zeev
Crédits Amos Bar-Zeev

Question vin : êtes-vous Chinois ou Japonais ? (Question vaine ?)

Question vin : êtes-vous Chinois ou Japonais ? (Question vaine ?)

La France qui mange et qui boit a toujours été divisée en deux champs irréconciliables. Une guéguerre renouvelée tel quel au XXème siècle, quand la Nouvelle Cuisine fait irruption avec la nouveauté d’allier santé et assiette – en réalité aussi ancienne que la Grèce et la graisse -, qui rime avec diète.

Et justement, la nouvelle cuisine avec des cuissons plus courtes pour préserver les vitamines, moins de farine et de graisse, plus d’acidité (la vinaigrette sur le foie gras dans la salade folle de Guérard, l’oseille à côté du saumon à peine cuit des Troisgros) sonne le glas d’une autre division entre Français: les bordeaux et les bourgognes.

Puis, sans crier gare, avec les années 1980, les deux enseignes emblématiques ont subi une révolution qui modifiera la robe, le nez et le palais des bourgognes et des bordeaux. Sans compter qu’en même temps l’inflation des AOC françaises (plus de 500) a surpris avec la croissance en qualité et quantité des vins de toutes les régions.

Aujourd’hui, le panorama du vin est chaotique : d’un côté des vins naturels et parfois bios et biodynamiques et de l’autre des étiquettes de tradition. Qui plus est, la vieille tradition de se singulariser Bordeaux ou Bourgogne s’est envolée en Asie. Petit à petit, les Chinois se sont entichés des vins de Bordeaux jusqu’à s’installer en force en Gironde, non pas à cause du magnétisme des crus classés mais surtout pour l’incroyable rapport qualité/plaisir de certains Bordeaux modestes.  Simultanément, les Japonais, déjà séduits par la Champagne, ont embrassé la Bourgogne.

Et voilà donc la question : vous êtes plutôt Chinois – bordeaux dans votre verre – ou plutôt Japonais, un bourgogne sinon rien !

Ou bien, nouveau converti aux vins nature et donc aux Vin de France vous n’êtes ni l’un nippon ?

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.