Crédits Photo Jason Tuinstra
Crédits Photo Jason Tuinstra

Le beurre Breton ? L’histoire ne manque pas de sel

Le beurre Breton ? L’histoire ne manque pas de sel

Le beurre est jaune comme un gilet ? Ou est-il blanc ? En Bretagne en tout cas il est salé. Demi sel pour les nouveaux arrivés, mais jamais doux.

Un peu d’histoire pour savoir comment, car il n’y a pas de pourquoi, la Bretagne n’étant pas passé entre les gouttes mais entre les grains de sel de la gabelle.

On reprend le fil de l’histoire : le mot sel vient du latin salarium, et même dans la France du Moyen âge, on pouvait payer en sel une partie du salaire. Non content avec le monopole du commerce du sel dont la valeur singe alors celle de l’or en 1343, Philippe VI de Valois dévalue encore l’or en imposant la gabelle (c’est-à-dire, l’impôt sur le sel). Mais voilà que, même sans l’intervention de quelconque bonnet rouge, la Bretagne est alors un territoire franc-salé.

Plus bizarre, elle conserve le privilège même après 1532, quand elle devient tout à fait française.

La gabelle est abolie en France le 1er décembre 1790 quand déjà plus de quatre siècles de beurre doux ont changé le palais des Français.

Rien de cela parmi les Bretons qui continuent à saler le beurre pour mieux le conserver et donc à le consommer tel quel.

On apprend toujours du passé ? Maintenant quand on parle tellement de réduire le contenu en sel des repas et même de débusquer le sel caché dans les plats préparés il ne manquera pas du côté de Bercy, celui qui songe à réveiller la gabelle.

Pire encore, un inspecteur historien qui, en révisant le cas des contrebandiers du sel, des Bretonnes évidemment, pense à récupérer les mesures adoptées à l’époque à l’encontre des fraudeurs. Les voici : simple amende, coups de fouet, trimeur en galères, marquage au fer rouge.

L’exile en Nouvelle France, en revanche, aurait besoin d’un mot du Premier Ministre Québécois au juge Français qui dicte la peine. Par exemple : Je vous ai compris !

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.