Crédits Breizh Café
Français Maintenant fermé

Breizh Café Montorgueil - Hébergé par

0

Caractéristiques de la liste

Articles examinés - 1

Oscar Caballero

L’odeur de graillon, bouffe de rue plutôt que street food, des salles avec si peu d’intérêt que celui des responsables pour accueillir et y servir : il a fallu que les marchands de crêpes de Paris – avec de rares exceptions dans la petite Bretagne du 14ème- soient bien peu attentionnés pour expliquer la pluie d’éloges sur l’irruption de Bertrand Larcher et de ses Breizh Café.
Il est vrai que le Breton le plus bretonnant s’est fait les dents au Japon. Si là-bas il a laissé un parfum d’embruns bretons avec les crêpes et le cidre, il est revenu avec la rigueur et avec un chef exécutif, Yuji Watabé, avec déjà 20 ans de maison.
Une des dernières adresses parisienne de Larcher, le Breizh Café Montorgueil, c’est un condensé de sa manière. D’abord le name drapping : beurre Bordier, saucisses et andouilles Hélibert, huîtres Prat-Ar-Coum d’Yvon Madec, confitures artisanales de Raphaël à Saint-Malo ou encore des poissons fumés de l’Ile de Groix.
Nouveau, le sarrasin exclusif, certifié bio et sans gluten, moulue à la pierre issue du Moulin de la Fatigue à Vitré. La galette Terroirs d’Avenir est garnie de légumes paysans du select marché de la rue du Nil. Et celle au filet de hareng fumé, pomme de terre, perles de hareng façon caviar (bien plus iodées que le prudent caviar de pisciculture), crème fraîche, ne déparerait dans un gastro.
Si la possibilité du déjeuner est un atout, la fête se déroule de 18h à 1h avec la cave à cidre et ses 70 références – 50 bretonnes, les autres d’Allemagne,d’Italie, de la Suisse et du Pays Basque- et poirés, sélectionnées par Carine, la sommelière maison. Bien sûr, les prix sont conséquents mais dans une logique : 25/35€.
En 2019, aux Breizh de la rue Vieille du Temple, de l’Odéon et Montorgueil, s’additionne un autre du côté de Batignolles. Fort de ses 10 millions d’euros de C.A. Larcher a dédié 2 millions à l’Atelier des Crêpes, l’école qu’il vient de créer à Saint Malo. Enfin, il y a un appui de choix, « Breton et fils de paysan comme moi », qu’il dit : François Pinault serait prêt à épauler son installation à New York. Question de planter partout le Gwenn ha Du, le drapeau breton.

février 4, 2019 1: 30lundi

Les commentaires sont fermés.

Newsletter

Heures de travail :

Maintenant fermé UTC +2
  • Lundi11h30 - 23:00
  • Mardi11h30 - 24:00
  • Mercredi11h30 - 24:00
  • Jeudi11h30 - 24:00
  • Vendredi11h30 - 24:00
  • samedi10h00 - 24:00
  • dimanche10h00 - 23:00

Prix :

Prix ​​:25.00€-45.00€

Météo en ville :

Plus de cet auteur:

Voir toute la liste

Liste des réclamations: Breizh Café Montorgueil

Répondre àMessage

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.