Festival de cannes à Paris avec Rhum Service

Festival de cannes à Paris avec Rhum Service

Le 13 et le 14 avril, à la Grande Halle du Parc Floral de Vincennes, plus de 4 500 gourmands profiteront des 45 animations et masters class, tout en dégustant les 170 marques de rhums de 49 exposants arrivés de 59 pays, réunis pour la 6`édition de Rhum Fest. Et le lundi 15, plus de 2 600 pros (journalistes compris) auront dans le même espace sa journée professionnelle.

Bien que « l’odyssée de la canne » soit aussi ancienne (plus de 40 siècles !) qu’universelle, jamais comme maintenant elle n’a été tellement d’actualité en tant qu’alcool de prestige. En effet, malgré la qualité de beaucoup de rhums agricoles et de son caractère de produit de la France d’outremer, le rhum était plutôt destiné  au rayon de support pour des combinaisons comme le célèbre Cuba Libre.

Les choses ont commencé à changer en France pendant le bref rayonnement des cigares, quand le rhum à déplacé le cognac comme l’alcool le plus à même de s’accorder avec le tabac.

Depuis, le cigare a presque disparu des restaurants, mais le rhum en revanche est bien resté. Détail important, La Maison du Whisky, créée en 1956 par Georges Bénitah n’a pas seulement intensifiée sa commercialisation des meilleurs rhums du monde mais plus fort encore, l’an passé, à la veille du 15ème édition de Whisky Live, Thierry Bénitah,  aujourd’hui à la tête de La Maison du Whisky annonça avoir acquis deux propriétés en Haïti et en Jamaïque « pour produire des rhums de haute gamme ».

Son mot d’expert : « le rhum a le vent en poupe ». Un sondage Ipsos lui donne raison : il résulte que « le whisky et le rhum sont les spiritueux les plus consommés par les Français, devant les anisés ou la vodka ».

Détail : si d’après le sondage, le whisky est consommé presque toujours seul et pour des consommateurs dont la moitié avait plus de 50 ans et une majorité étaient des hommes, les adeptes au rhum présentent un profil plus mixte et pour les 2/3 ils ont moins de 50 ans. De là donc que les combinés abondent dans les tendances avancées par le Rhum Fest VI : spiced rhums, rhums arrangés, singles cask et encore les longues fermentations hight ester. Attractive aussi la possibilité de goûter des  élaborations d’Afrique, de Madère ou d’Amérique du Nord, sans oublier des rhums asiatiques,  produits pour des Français. On a hâte de découvrir tout ça !

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.